Dans l'antre de Gainsbourg




Dans l'antre de Gainsbourg

Clic, clac ! - La salle de bains et son imposant lustre en cristal : "Je ne me lave jamais." Puis la bibliothèque, le salon et la chambre aux poupées.


Dans l'antre de Gainsbourg

"Je t'aime moi non plus" - Avec Jane Birkin, en 1975. BB, Birkin, Bambou... "Je brûle toutes [les femmes] que j'ai adorées."


Dans l'antre de Gainsbourg

"Poupée de cire, poupée de son" - En 1982, dans la chambre aux poupées de Jane, lieu de recueillement et de pénitence.


Poète maudit - Dans sa bibliothèque, en 1979, où il prépare son roman Evguénie Sokolov


Dans l'antre de Gainsbourg
L'homme à tête de chou" - Dans son salon, en 1982, avec "L'homme à tête de chou", sculpture de Lalanne qui a inspiré l'album homonyme, dont l'écriture, sulfureuse et décadente, atteint des sommets.

Mercredi 2 Mars 2011
Jean-jacques Guillaut