Le Monde du Golf

« Le défi du golf, c’est d’accepter d’être imparfait. » Jack Nicklaus

Du green à la culture

Fenêtres sur cours...

Du 10 décembre 2016 au 17 avril 2017 Musée des Augustins / Exposition - Peintures du XVIe au XXe siècle Le musée des Augustins de Toulouse présente, "Fenêtres sur cours", première exposition jamais conçue sur le thème des cours intérieures qui abondent pourtant dans la peinture de paysage ou d'architecture. Le musée réunit quatre-vingt-dix peintures du XVIe au XXe siècle provenant de collections publiques et privées, françaises et internationales. Au thème de la cour, est associé un sujet complémentaire, plus familier, des fenêtres par lesquelles les peintres regardent le monde. Les tableaux retenus illustreront cette thématique sans exclusivité d'école ou de mouvement artistique : atriums, patios, cloîtres, cours de palais, de fermes et cours urbaines se succèdent, vus par Vredeman de...

Magie de Noël dans la Ville Rose...

Source : Mathieu Maxime Prod

Siphaquakhaophile autour des greens

Au départ, ce sont des bouteilles de bistrotiers, puisque c'est le seul endroit où l'on peut se procurer à l'époque de l'eau gazeuse. On y a d'abord mis de l'eau de Seltz. C'est un petit village d'Allemagne, réputé pour ses eaux de source minérales. Il y avait une eau ferrugineuse, un peu salée, une apparence de gaz. Très appréciée, les apothicaires de l'époque l'ont analysée, puis recopiée, pour en faire un traitement contre diverses affections. Petit à petit, c'est devenu une boisson de bistrot. Quant à la bouteille, elle servait pour cette eau, mais aussi pour les limonades ou les bières. À l'époque, il y a énormément d'établissements de débit de boissons. Il faut se démarquer de la concurrence. On décore donc ces bouteilles de motifs, de logos, de texte ou d'illustrations toutes plus...

Baignade interdite...

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous, dit-on ! Une pièce entre chien et loup, des répliques acérées, des coups de gueule, des cris du cœur… Une rencontre funambule sur la ligne de flottaison. Une Baignade Interdite dans les flots émotionnels du présent quand l’avenir se dérobe. Un texte de Sylvie Piotet Avec : Sylvie Piotet, Christian Padie Mise en scène : Christian Padie

« Barbalotak II » par Gonzalo ETXEBARRIA

Artiste permanent de la galerie d'art Anne Broitman Biarritz depuis 2012. Son nouveau travail qui mêle peintures, dessins et photographies. galerie d'art Anne Broitman - gonzalo Etxebarria - Barbalotak II Libre dans sa créativité, tirant sa force de son indépendance et de son imaginaire, la filiation de Gonzalo Etxebarria au mouvement Gaur, est due à son appartenance au groupe basque Uztaro, qui, sous l’égide de Jorge Oteiza, défend un savoir-faire et une identité basque. Gonzalo Etxebarria traduit sur ses toiles son parcours intérieur: sombre parfois, lumineux aussi, mais toujours intense : Dramatisation, affrontement, duel des couleurs provoquent puis grâce à la finesse de son trait, la perception que l’on a de son travail nous fait découvrir un monde onirique, fantomatique, emprunt de...

Le POSITIV Festival

Le POSITIV Festival est de retour, du 13 au 14 août, l’incontournable festival de l’été revient au Dock des Suds à Marseille. 2 jours, 4 scènes et une quarantaine d’artistes sont prévus pour cette nouvelle édition qui s’annonce très très alléchante. Le programme en 1 clic sur l'affiche...

Rose Béton 2016

Mai à août 2016. Le festival Rose Béton met à l'honneur le graffiti, cette expression artistique qui parle à tous. A travers une triple exposition Epoxy, (au Château d'Eau, aux Abattoirs et sur les murs de la ville) c'est l'occasion de découvrir le travail de grands noms internationaux comme Henry Chalfant, Martha Cooper et Thorfine, entre autres mais aussi la dynamique scène toulousaine. De la rue au musée. De l'underground à la surexposition. Ces dernières années, le graffiti s'est imposé comme un art à part entière. Apparu dans les années 1960 à Philadelphie puis dans le métro new-yorkais, cet art, initialement connu sous le nom de « writing », a longtemps été assimilé à du vandalisme. Porteur d'une charge éruptive et sauvage, il a gagné en respectabilité s'invitant aujourd'hui dans...

OPÉRA L’ITALIENNE À ALGER

L’ITALIENNE À ALGER Gioacchino Rossini (1792-1868) L’éclosion du comique rossinien Dramma giocoso en deux actes sur un livret d’Angelo Anelli créé le 22 mai 1813 au Teatro San Benedetto, Venise Mustafà, le Bey d’Alger, lassé de sa légitime épouse, aimerait bien la remplacer par une belle jeune femme. Et, si possible, une Italienne, qui sont parmi les plus belles du monde, comme chacun sait. Heureux hasard : il en est une, Isabella, qui vient précisément de débarquer, à la recherche de son amoureux Lindoro qui, le croirez-vous, est actuellement esclave du Bey ! Coup d’essai, et d’emblée coup de maître : avec L’Italienne à Alger, le jeune Rossini – il a 21 ans – révolutionne le genre de l’opéra-bouffe et impose un ton, une verve, une énergie qui seront désormais sa marque de fabrique. Avec...

Swing in Tarn...

Samedi 4 juin au Festival Swing in Tarn « Tablao Flamenco » avec Lea Llinares ! Trio flamenco, danse, chant et guitare Entrée gratuite, venez nombreux ! Lea Llinares, jeune danseuse d’origine toulousaine, ne vit que pour le Flamenco. Suite à quelques années de formation sur Toulouse, elle décide ensuite d’aller fouler le sol de l’Andalousie (Séville) et d’approfondir sa formation au sein de la « Fundacion d’Arte Flamenco Cristina Heeren ». C’est auprès de grands “maestros” tels Milagros Mengibar, qu’elle s’enrichit de jour en jour.
1 2