Pour moins 500 dollars par mois, Julio Camara, plonge dans les égoûts de Mexico pour déboucher les cnalisations de la capitale mexicaine.




Pour moins 500 dollars par mois, Julio Camara, plonge dans les égoûts de Mexico pour déboucher les cnalisations de la capitale mexicaine.

Jeudi 5 Août 2010
jean-jacques guillaut