Le Monde du Golf
« Le défi du golf, c’est d’accepter d’être imparfait. » Jack Nicklaus

Arbitre, arbitre, c’est l’oie...


Le golf on le sait bien/ abonde très souvent...
En embarras affreux/ en choix stupéfiants...
Positions atroces / aléas déroutants...
Surviennent maintes fois / et comme en se jouant...
L’esprit alors se perd / en calculs délirants...
Où triomphent gaiement / artifices et faux-fuyants...
Le règlement pourtant / précise bien les choix...
Et l’ignorance souvent / n’est que mauvaise foi...
Alors, parfois la loi / s’doit d’être rabat-joie...



Arbitre, arbitre, c’est l’oie...


Dimanche 10 Décembre 2017
Jean-jacques Guillaut