Le Monde du Golf
« Le défi du golf, c’est d’accepter d’être imparfait. » Jack Nicklaus

Bientôt la mi-saison! Où en sommes nous?


Le classement mondial, mais pas que! Le moment est venu de faire le point sur les gains...



Nous nous intéresserons au classement mondial, le Rolex Ranking, mais aussi aux gains sur les circuits que nous suivons sur une base régulière pour lesquels nous ferons un point à date.
 

Le Rolex Ranking.

Ce classement mondial, Rolex Ranking par sponsoring, a été mis en place en 2006.
8 circuits pro sont regroupés dans ce classement mondial, les LPGA Tour, LET, JLPGA (Japon), KLPGA (Corée), ALPG (Australie), Symetra (Circuit d'accès au LPGA), CLPGA (Chine) et le LETAS (Circuit d'accès au LET). Sont également pris en compte le Women's British Open géré par la LGU et l'US Women's Open de l'USGA.
Chaque épreuve de ces 8 circuits se voit attribuer un certain nombre de points en fonction de la difficulté du parcours, de la valeur du champ des joueurs (Plateau relevé ou non).

Le calcul du Ranking fourni chaque lundi est confié à une entreprise d'informatique indépendante. Ce calcul est complexe, prend en compte 104 semaines roulantes, les 13 dernières semaines avec la totalité des points attribués, mais ensuite les 91 semaines plus anciennes perdent 1/91ème des points par semaine passée.
 
Bien entendu les joueuses évoluant régulièrement avec de bons résultats sur le circuit le plus huppé: le LPGA Tour, occuperont les premières places. 

Les joueuses amateurs qui participent à des épreuves de ces différents Tours et qui ne peuvent prétendre en raison de leur statut à des primes sonnantes et trébuchantes, voient cependant leurs points comptabilisés au même titre que les professionnelles.

Grâce à ce Ranking une joueuse peut se situer dans le classement mondial, mesurer le chemin à parcourir et les passionnés que nous sommes, positionner leurs idoles dans cette hiérarchie d'un sport de haut niveau qui demande tant de sacrifices.
Il est utilisé pour déterminer l'éligibilité à une compétition donnée et depuis 2013 il sert en fin de saison à désigner les 8 nations qui seront alignées par équipes l'année suivante dans l'International Crown.

En date du  05 juin 2016, c'est Inbee Park qui est en tête du classement, la N°1 française Karine Icher pointe au 84ème rang.

Le classement >>>
 

La money list de la LPGA.

Au 06 juin, c'est Ariya Jutanugarn qui est en tête avec pour l'année des gains de 1704614 $ (~1389000€), elle devance Inbee Park de 841328$. Karine Icher est au 78ème rang avec 66270$ et Céline Boutier au 81ème avec 58235$.

La money list >>>
 

Et celle de son circuit d'accès, le Symetra Tour.

Jenny Haglund est en tête avec 45623$ (~37000€), la première française est Justine Dreher.

La money list du Ladies European Tour (LET).

Jenny Haglund est aussi en tête du LET avec 81696€ (~93000$), Céline Boutier est 5ème.

Money list >>>
 

Et celle de son circuit d'accès, le LETAS.

Astrid Vayson de Pradenne est en tête avec des gains estimés à 20250€ (~23000$).

Order of merit (exprimé en points) >>>
 

Mardi 5 Juin 2018
Serge Lechaptois