Le Monde du Golf
« Le défi du golf, c’est d’accepter d’être imparfait. » Jack Nicklaus

June 8-10 - USGA/R&A - The Curtis Cup


Quaker Ridge Golf Club, Scarsdale, New York.



La Curtis Cup est une des plus connues des épreuves amateur par équipes chez les Dames. Co-organisée par l'USGA et le R&A, elle est biennale et oppose les Etats-Unis à une formation de la Grande-Bretagne et de l'Irlande.

Scores >>>

L'édition 2018 va se dérouler aux Etats-Unis sur le parcours du Quaker Ridge Golf Club de Scarsdale dans l'Etat de New York à une petite quarantaine de Kilomètres au nord de Manhattan. Un Club qui avait déjà accueilli cette rencontre en 1997.

L'Ecossaise Elaine Farquharson-Black, sera la Capitaine de l'équipe GB&I pour la seconde fois consécutive. Une équipe composée de India Clyburn (la petite sœur de Holly qui évolue sur le LET et le LPGA, 21ans, de Woodhall Spa, England), Sophie Lamb (20, Clitheroe, England), Paula Grant (24, Lisburn, Ireland), Alice Hewson (20, Berkhamsted, England), Lily May Humphreys (16, Stoke by Nayland, England), Annabell Fuller (15, Roehampton, England), Olivia Mehaffey (20, Royal County Down Ladies, Ireland) et Shannon McWilliam (18, Aboyne, Scotland).

Côté américain, c'est Virginia Derby Grimes une ancienne Coach d'Auburn qui sera aux commandes. Grimes était aussi membre des équipes américaines victorieuses en 1998, 2000 et 2006. L'équipe sera composée de: Mariel Galdiano (19, of Pearl City, Hawaii), Kristen Gillman (20, of Austin, Texas), Jennifer Kupcho (20, of Westminster, Colo.), Andrea Lee (19, of Hermosa Beach, Calif.), Lucy Li (15, of Redwood Shores, Calif.), Sophia Schubert (22, of Oak Ridge, Tenn.), Lauren Stephenson (20, of Lexington, S.C.), Lilia Vu (20, of Fountain Valley, Calif.).

Le Trophée, une coupe en argent, fut offert par Harriot et Margaret Curtis, deux sœurs dont nous allons reparler plus loin. Cette coupe avait d'abord servi de récompense dans une rencontre informelle en 1905, entre Américaines et Britanniques, qui se déroula en coulisse du British Ladies Amateur Championship au Royal Cromer Golf Club dans le Norfolk en Angleterre. Elle porte l'inscription "To stimulate friendly rivalty among the Golfers of many Lands".

Cette donation qui visait à raviver cette idée de challenge entre Pays eu lieu en 1927, toutefois il fallut attendre 1935 pour que USGA et LGU se décident à lancer l'épreuve (après semble t'il avoir espéré en vain une participation de la French Golf Union).

La forme de jeu originale comportait 3 foursomes et 6 simples soit 9 points possibles (1 par match gagné) et la rencontre se disputait sur une seule journée.
En 1964, elle fut portée à 3 foursomes et 6 simples par jour et disputée sur 2 jours, soit 18 points.
En 2008, nouveau changement pour 3 foursomes et 3 fourballs par jour pour les deux premiers tours, suivis d'un tour final de 8 simples le troisième jour, soit 20 points.

Contrairement à la Ryder Cup, la composition de l'équipe opposée aux Américaines n'a jamais été ouverte à des joueuses issues d'Europe continentale. Ce que l'on peut tout de même regretter au vu des résultats: 3 nuls, 8 victoires pour GB&I et 28 pour les Etats-Unis.

La Walker Cup est l'équivalent masculin de la Curtis Cup.

Les sœurs Curtis.

Curtisssisters
Curtisssisters
Harriot et Margaret Curtis, nées en 1881 et 1883 respectivement, dans une riche famille de Nouvelle-Angleterre, n'ont pas simplement remporté des titres sur des terrains de Golf ou fait don un beau matin d'une Coupe désœuvrée depuis belle lurette et qui allait devenir le Trophée d'une nouvelle rencontre.
Elles ont dès leur plus jeune âge développé un sens peu commun de la charité qui les animera tout au long de leurs vies.
Ensemble, elles fonderont en 1909 le Maverick Dispensary à Boston Est, un établissement destiné à soigner les migrants d'origine italienne.
Au début de la première guerre mondiale on retrouvera Harriot à la tête de l'Associated Charity de Boston. Quant à Margaret, dès 1916, plus d'un an avant l'arrivée de la Croix Rouge Américaine elle s'engagera en France aux côtés des services Français pour des actions qui lui vaudront plusieurs décorations.
Toute leur vie, on les retrouvera impliquées dans des œuvres caritatives de par le Monde. A un point tel que David Shefter écrira dans USGA.org de mars 2010 que si elles avaient été encore vivantes* à l'époque de l'ouragan Katrina, elles auraient été les premières arrivées à la Nouvelle Orléans pour aider les sinistrés.

*Margaret nous a quitté en 1965 et Harriot en 1974.
 

Mercredi 30 Mai 2018
Serge Lechaptois